J’irai faire un barbecue chez vous

Un fléau touche la France depuis quelques temps maintenant, un sujet tabou dans notre pays mais aujourd’hui le Borderline brave tous les dangers et vous parle de ce terrible problème.

On avait déjà effleuré le problème en parlant du cambrioleur qui se faisait des œufs chez sa victime. On pensait à l’époque que ce n’était qu’un événement sorti de nulle part, isolé et en soit un peu bizarre.

Nous avions tort car cette mode se propage d’abord dans l’Indre et Loire et aujourd’hui c’est Avignon qui est touché par ces cambrioleurs pique assiette. En effet le Dimanche 16 Avril un homme rentra chez lui, il était 23h, et il trouva des jeunes dans son jardin en train de faire un barbecue. Son étonnement fut grand premièrement parce que 23h n’est pas le meilleur horaire pour faire un barbecue, deuxièmement parce qu’ils ne lui ont pas gardé une assiette et puis aussi parce qu’il ne connaissait aucun de ces hommes dans son jardin.

En effet en cette belle soirée de printemps 5 hommes se sont introduits chez lui pour faire un barbecue au calme. En plus ne possédant pas de barbecue ils se sont servis dans sa maison et dans les appartements d’à côté c’est-à-dire qu’à un moment ils se sont dit : « bon les mecs on n’a pas de barbecue ni de jardin pour en faire un mais on lâche pas l’idée les mecs ce soir on va faire griller de la viande donc on va s’introduire dans cette maison en espérant qu’il n’y ait personne et qu’il y ait un barbecue et on va se la faire cette soirée c’est moi qui vous le dit ». C’est beau dans un sens cette détermination à aller au bout de ses idées aussi saugrenues soient elles. Son idée avait des défauts certes mais faut reconnaître la beauté du geste.

Mais par contre qu’elle est cette nouvelle mode qui semble émerger en France ? Faisons-nous face à un nouveau challenge chez les jeunes qui est de s’introduire chez des inconnus pour se faire à manger ? Ou alors peut-être que cela fait partie de l’économie collaborative poussée à son paroxysme : fini les Uber où il faut payer pour un trajet ou les Air BNB où l’on paye pour un hébergement maintenant on rentre et si y’a personne on fait comme chez soit au calme. En soit c’est peut-être l’avenir et on est juste pas prêt, quand on y pense au Moyen-Âge si on parlait de République ou de vote on serait passé pour un fou. Ces jeunes sont peut-être juste des révolutionnaires incompris qui veulent mettre en place une économie libre basée sur le partage à l’extrême. Ou alors peut être plus plausible ils étaient juste saouls, ouais on va partir sur la bouteille ça me semble plus approprié.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *