Les origines de Thanksgiving: un truc bien Border

Thanksgiving c’est ce jeudi et à cette occasion le Borderline se plonge dans les origines de cette fête.

Nous sommes en 1620 quand les pèlerins du Mayflower (c’est un bateau) arrivent au nord de ce qui deviendra les Etats Unis, dans le but de coloniser ces terres. Mais il s’avère que coloniser des terres c’est pas si facile. Premièrement, la moitié des pèlerins meurent du scorbut une sacré maladie qui se traduit selon le journal des femmes (une belle source) par de la fatigue, un saignement de nez (jusque-là ça va), un déchaussement des dents (tout de suite plus chelou), des hémorragies pouvant toucher n’importe quel organe (là ça commence à être ghetto) et puis la mort (est ce qu’on peut vraiment considérer la mort comme un symptôme, le journal des femmes pense que oui alors ça marche pour moi).

Donc pour l’instant, la décision d’aller en Amérique s’est révélée ne pas être la meilleure décision de l’histoire (surtout pour les Amérindiens lol). La moitié des gens sont morts, y’a rien à manger et le trajet retour n’est pas vraiment envisageable. C’est alors qu’une tribu Amérindienne, les Wampanoags, décida de leur venir en aide en leur apportant de la nourriture et en leur  apprenant à pêcher et à chasser (pas les mecs les plus doués qui ont embarqué pour l’Amérique). En 1621 les pèlerins décidèrent de remercier les Wampanoags de leur hospitalité en organisant un festin où ils dégustèrent de la dinde et différents mets raffinés. (Quand on sait comment ça se termine on peut se dire qu’un dîner c’est tout de même une maigre compensation)

Après je sais pas trop comment ça s’est passé mais les relations se sont un peu refroidi les Amérindiens n’étant pas super chaud à l’idée de perdre toutes leurs terres et leurs héritages donc ça s’est mal terminé entre eux mais ce repas, ça c’était un bon moment de convivialité et un sacré bon repas. Il faut le noter et se souvenir de ça pas de cette sacrée trahison. C’est tout de même extraordinaire que l’une des plus grandes fêtes américaines ait des origines aussi sombres. C’est comme si en Allemagne ils fêtaient le premier barbecue nazi de 1938 en mode « ouais derrière ça a glissé mais ce barbecue était sacrément bon y’a pas à dire, ils maitrisaient leur cuisson ».

Et voilà les origines de Thanksgiving. Entre cette histoire et Game of Thrones on se dit que chez les Américains ils ont une sale tendance à jeter un froid après un bon festin.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire