Author: Justine Ayax

Le concours Eloquentia 0

Le concours Eloquentia

« Le philosophe ne fait que convaincre, l’orateur, outre qu’il convainc, persuade. » De Fénelon/Dialogues sur l’éloquence Si l’éloquence devait avoir une définition, nous parlerions alors d’un art oratoire permettant de persuader son interlocuteur...

0

Aucune culture

La veillée Vous souvenez-vous du temps où vos parents vous contaient une histoire avant de dormir, ces moments qui rendaient le coucher plus appréciable, qui nous berçaient jusqu’aux bras de Morphée. Nous attendions la...

0

Un livre contre les moments de cafard

Cet article teinté d’un épicurisme certain guidera peut-être votre prochain achat. Aujourd’hui c’est d’un véritable coup de cœur dont je vais vous parler et celui-ci concerne le livre de Philippe Delerm qui date de...

0

M et Mme Adelman

    Aujourd’hui nous parlons 7e Art avec M et Mme Adelman, le premier film de Nicolas Bedos. Je ne vous cacherai pas m’y être rendue avec de bons vieux aprioris « un premier film,...

0

À la recherche du sommeil perdu

Que tu sois un insomniaque modéré ou de type avancé, régulier ou volatile, ce soir c’est toi la star. Le sommeil, véritable échappatoire aux vertus réparatrices, s’avère cacher son jeu lorsqu’il s’agit de jouer...

L’engagement des jeunes dans les causes humanitaires 0

L’engagement des jeunes dans les causes humanitaires

Aujourd’hui le Borderline reprend son sérieux et se questionne sur l’engagement des jeunes pour les causes humanitaires. Les informations nous assaillent chaque jour de nouvelles les plus dramatiques les unes que les autres, et...

Noël je te hais 1

Noël je te hais

L’arrivée du petit Jésus est un jour que nous attendons tous impatiemment. Si je vous demandais ce que vous préférez à Noël vous me répondrez sans surprise : les cadeaux, le fameux repas, les retrouvailles...

Les six anecdotes qu’un Bordelais digne de ce nom doit savoir 0

Les six anecdotes qu’un Bordelais digne de ce nom doit savoir

Qui n’a jamais culpabilisé de se promener tous les jours dans une ville dont il ignorait l’histoire, en sachant pourtant que derrière chaque mur s’en cachait une ? Toi, grand adorateur de Bordeaux, je te...